APPEL A PROPOSITIONS / CALL FOR PAPERS ERRS 8, N°2

APPEL À PROPOSITIONS / CALL FOR PAPERS

ÉTUDES RICŒURIENNES / RICŒUR STUDIES (ERRS)

 

Volume 9, N°1 (2018)

« REPENSER L’IDEOLOGIE ET L’UTOPIE »

 

            Nous invitons les contributeurs à présenter un article pour le Volume 9, n°1 (2018) des Études ricœuriennes / Ricœur Studies qui sera consacré à la question de l’idéologie et de l’utopie.

Cet appel fait suite au premier atelier d’été co-organisé à Paris par le Fonds Ricœur et la Society for Ricœur Studies et qui a été consacré à l’idéologie et l’utopie. Il s’inscrit également dans le prolongement du Volume 5, n° 2 (2014) de cette même revue qui insistait déjà sur la place centrale de la question de l’imagination dans l’œuvre de Ricœur et se proposait de réfléchir sur les fonctions pratique et poétique de l’imagination, de même que sur l’originalité de la théorisation ricœurienne de l’imaginaire social et politique.  

De Histoire et vérité à L’Idéologie et l’utopie en passant par Du Texte à l’action, Ricœur montre comment tisser un lien entre sa théorie de « l’imaginaire social et culturel » et la dialectique de l’idéologie et l’utopie. A la suite de Mannheim, il définit l’idéologie et l’utopie comme deux figures antagonistes de l’imaginaire social qui visent respectivement la justification et le bouleversement de la société ou de l’ordre social. Or, ce qui est en jeu dans cette tension de l’imaginaire social, c’est le sens même de la justice ; car, sur le plan institutionnel, la dialectique de l’idéologie et de l’utopie est susceptible de donner une nouvelle force au développement de relations humaines équitables. Au-delà enfin de cette question de la justice, le lien entre la théorie de l’idéologie et de l’utopie de Ricœur et son approche de la question du pouvoir politique engage une réflexion plus générale sur la dimension politique de l’imaginaire social.

Dans la perspective de ce numéro, nous proposons à nos contributeurs quatre grandes pistes de réflexion : a) élargir et approfondir le sens de la dialectique entre l’idéologie et l’utopie ; b) ouvrir le champ de nouvelles réflexions sur un grand nombre de thèmes abordés dans l’œuvre de Ricœur en lien avec la dialectique de l’idéologie et de l’utopie ; c) suivre le philosophe dans ses dialogues avec d’autres penseurs afin de confronter différentes conceptions de l’idéologie et de l’utopie ; d) tenter de penser notre temps à partir de la conception ricœurienne de l’imaginaire social.

On pourra ainsi tenter de repenser l’idéologie et l’utopie en essayant de répondre aux interrogations suivantes :

a)     Comment penser la place de L’idéologie et l’utopie dans l’œuvre de Ricœur ? Comment constituer un cadre précis afin d’éclairer la place de l’idéologie et de l’utopie au sein de la théorie ricœurienne de l’imagination ? Comment expliquer les trois fonctions : positive, négative ­– pathologique –, et pivot du couple de l’idéologie et de l’utopie ainsi que leur relation ? Dans la mesure où, selon Ricœur, le savoir de la critique des idéologies reste à la fois limité et fragmenté, en même temps qu’il est toujours porté par une utopie, comment est-il possible de faire une critique des idéologies ? Comment la critique de l’idéologie peut-elle se joindre à l’herméneutique des traditions ?

b)    Quel rapport peut-on établir entre la philosophie de l’action de Ricœur et ses concepts d’idéologie et d’utopie ?  Comment la dialectique de l’idéologie et l’utopie (thématisée dans l’ouvrage du même titre) a-t-elle influencé les écrits postérieurs de Ricœur, et quelle est notamment la place de l’imaginaire social dans La mémoire, l’histoire, l’oubli ?

c)     Qu’en est-il de cette question de l’idéologie et de l’utopie dans les différents dialogues de Ricœur avec d’autres penseurs comme Marx, Althusser, Habermas et Geertz ?

d)    Ricœur a toujours défendu l’idée selon laquelle les sociétés d’aujourd’hui nous obligent à repenser la dialectique entre idéologie et utopie, afin que nous puissions constituer symboliquement le lien social et la fondation imaginaire du pouvoir. A ce titre, si on peut considérer que la tradition chrétienne a tenté, tout au long de son histoire, de revivifier le lien social sur les plans politique, économique ou encore juridique et si son impact culturel reste incontestable, il nous semble qu’on pourrait également s’interroger sur la place exacte de la foi au cœur de la dialectique entre idéologie et utopie. Au-delà de ces interrogations, la question se pose enfin de savoir quelle interprétation nous pourrions donner de nos sociétés contemporaines à partir de la conception ricœurienne de la dialectique de l’idéologie et de l’utopie ?

 

Date limite de transmission des textes : 15 mars 2018.

Nombre de caractères max. (espaces compris, notes incluses) : 50 000 caractères. Les contributions doivent être rédigées en français ou en anglais.

Format : Pour les questions de style, le journal suit le Chicago Manual of Style.

Voir sur le site de la Revue, la rubrique « Directives aux auteurs » :

http://Ricœur.pitt.edu/ojs/index.php/Ricœur/about/submissions#onlineSubmissions.

Les articles qui ne respecteront pas ces contraintes éditoriales ne seront pas examinés.

Instructions aux auteurs : Pour soumettre un article, les auteurs doivent s'inscrire sur le site du Journal : http://Ricœur.pitt.edu/ojs/index.php/Ricœur/user/register. Les auteurs doivent suivre un parcours rapide (en cinq étapes) pour télécharger leur article sur le site. Dès réception, les auteurs reçoivent un e-mail de confirmation. Tous les articles sont soumis à une procédure d'évaluation dite à l'aveugle par des pairs. 


 

Editrices invitées : Stephanie Arel, Azadeh Thiriez-Arjangi

 

Eileen Brennan et Jean-Luc Amalric, co-éditeurs Études Ricœuriennes/Ricœur Studies Journal <http://Ricœur.pitt.edu/> 


 

 

 

CALL FOR PAPERS/APPEL À PROPOSITIONS

 

ÉTUDES RICŒURIENNES / RICŒUR STUDIES (ERRS)

 

Volume 9, N°1 (2018)

 

"RETHINKING IDEOLOGY AND UTOPIA"

We invite contributors to submit an article for Volume 9, No. 1 (2018) of Études ricœuriennes / Ricœur Studies which will be devoted to the question of ideology and utopia.

This call follows the first summer workshop co-organized in Paris by the Fonds Ricœur and The Society for Ricœur Studies, which was devoted to ideology and utopia. It is also a follow-up to Volume 5, No. 2 (2014) of this journal, which already insisted on the centrality of the question of imagination in the work of Ricoeur, and proposed a reflection on the practical and poetic functions of the imagination as well as on the originality of Ricœur's theorization of the social and political imaginary.


From History and Truth to Ideology and Utopia passing through From Text to Action Ricœur shows how to forge a link between his theory of “the social and cultural imaginary” and the dialectic of ideology and utopia. Following Mannheim, he defines ideology and utopia as two antagonistic figures of the social imaginary which concern respectively the justification and the disruption of society or the social order. Now, what is at stake in this tension of the social imaginary is the very meaning of justice, because at the institutional level the dialectic of ideology and utopia can give a fresh impetus to the development of equitable human relationships. Finally, beyond this question of justice, the link between Ricœur’s theory of ideology and utopia and his approach to the issue of political power engages a more general reflection on the political dimension of the social imaginary.

  

From the perspective of this issue, we propose four major avenues of reflection: a) broaden and deepen the meaning of the dialectic between ideology and utopia; b) open the field to new reflections on a large number of themes addressed in Ricœur’s work in connection with the dialectic of ideology and utopia; c) follow the philosopher in his dialogues with other thinkers in order to confront different conceptions of ideology and utopia; d) try to think about the times in which we live starting from the Ricœurian conception of the social imaginary.

 

We can try to rethink ideology and utopia by trying to answer the following questions:

 

a)     How do we think of the place of ideology and utopia in Ricoeur's work? How can we set up a precise framework to illuminate the place of ideology and utopia in the Ricœurian theory of imagination? How are we to explain the three functions of the pair ideology and utopia - positive, negative (pathological), and pivot - as well as their relationship? To the extent that, according to Ricœur, the knowledge of the critique of ideologies remains both limited and fragmented at the same time as it is always carried by a utopia, how is it possible to criticize ideologies? How can the critique of ideology join with the hermeneutics of tradition?

 

b)    What relationship can one establish between Ricœur’s philosophy of action and his concepts of ideology and utopia? How has the dialectic of ideology and utopia (thematized in the work of the same title) influenced the later writings of Ricœur, and what is the place of the social imaginary in Memory, History, Forgetting?

 

c)     What about the question of ideology and utopia in Ricœur’s various dialogues with other thinkers like Marx, Althusser, Habermas and Geertz ?

d)    Ricœur has always defended the idea that today's societies force us to rethink the dialectic between ideology and utopia, so that we can symbolically constitute the social bond and the imaginary foundation of power. In this respect, if it can be considered that the Christian tradition has, throughout its history, attempted to revitalize the social, political, economic or even legal connection, and if its cultural impact remains indisputable, it seems to us that we could also wonder about the exact place of faith at the heart of the dialectic between ideology and utopia. Beyond these questions, the question finally arises as to what interpretation we could give of our contemporary societies on the basis of the Ricœurian conception of the dialectic of ideology and utopia?

 

Closing date for the submission of texts: 15th of March 2018.

 

Length: 10,000 words maximum (50,000 characters). This includes text and endnotes. Articles may be written either in English or in French.

 

Format and style: The journal follows the Chicago Manual of Style.

 

See the rubric ‘Author Guidelines’ on the journal’s website: http://Ricœur.pitt.edu/ojs/index.php/Ricœur/about/submissions#onlineSubmissions.

 

The editors cannot consider articles that do not follow these guidelines.

 

Instructions to authors: To submit an article, authors must register on the Journal's website: http://Ricœur.pitt.edu/ojs/index.php/Ricœur/user/register. There is a quick, five-step procedure for uploading articles to the website. Once the article has been uploaded, the authors will receive a confirmation e-mail. All articles will be peer-reviewed by two referees in a ‘double blind’ process.


Guest Editors: Stephanie Arel, Azadeh Thiriez-Arjangi

Eileen Brennan and Jean-Luc Amalric, co-editors Études Ricœuriennes/Ricœur Studies Journal http://Ricœur.pitt.edu/