CALL FOR PAPERS / APPEL A PROPOSITIONS ERRS 10, N°2, 2019

APPEL A PROPOSITIONS / CALL FOR PAPERS :

Études Ricœuriennes / Ricœur Studies (ERRS)

 

 

Volume 10, N°2 (2019) : « La sagesse pratique »

 

Études Ricœuriennes / Ricœur Studies Vol. 10, No. 2 (2019) sera consacré au concept de sagesse pratique dans la philosophie de Ricœur.

 

 

Le concept de sagesse pratique est un thème constant dans les réflexions de Ricœur sur la philosophie pratique. Le fait que ce thème apparaisse dans quinze livres et plus de vingt-cinq articles du philosophe atteste de son importance pour la compréhension de l’éthique ricœurienne. 

Dans A la gloire de la phronèsis,Ricœur parle de la renaissance du concept de sagesse pratique et de son potentiel philosophique moderne qui s’est développé à la fois à partir des commentaires de spécialistes du texte original d’Aristote et à partir des interprétations créatives de philosophes comme Gadamer ou McIntyre. On peut associer à ce renouveau du concept, les contributions de Ricœur lui-même. 

Le concept de sagesse pratique incarne de manière particulièrement intéressante quelques-uns des concepts et des principes qui irriguent la philosophie entière de Ricœur. Il exprime, par exemple, la tension entre la fragilité humaine face aux situations conflictuelles inévitables que l’on rencontre dans la vie et la capacité imaginative humaine de construire, à travers la discussion publique, des alternatives pratiques aux dilemmes éthiques.

Dans le troisième des chapitres consacré à la “petite éthique” de Ricœur dans Soi-même comme un autre, la sagesse pratique constitue le concept central de la dialectique magistrale que propose le philosophe entre la phronèsisaristotélicienne, l’épreuve déontologique kantienne et la Sittlichkeithégélienne. La sagesse pratique critique proposée par Ricœur est le fruit de son dialogue attentif avec les grandes lignes téléologiques et déontologiques de la pensée éthique ; elle transcende la simple dichotomie entre le « bien » et le « juste » et intègre ces notions dans le cadre d’une approche pratique des institutions en quête de justice.

La sagesse pratique est en outre intrinsèquement liée à la notion de conflit – centrale dans l’œuvre ricœurienne -, car elle constitue une réponse pratique aux multiples situations conflictuelles et au mal possible qui en résulte. Cette parenté conceptuelle est explorée par Ricœur lorsqu’il montre comment la sagesse pratique prend racine dans la sagesse tragique, en ouvrant ainsi une perspective de recherche passionnante.

A la lumière de ce contexte général de la philosophie pratique de Ricœur, ce numéro thématique de ERRS invite les contributeurs à s’interroger sur la question de savoir comment le concept de sagesse pratique, dans son lien avec d’autres notions de la philosophie ricœurienne, vient donner toute sa force à la conception éthique de Ricœur. Par rapport à d’autres conceptions éthiques, c’est le caractère innovant de l’usage ricœurien de ce concept qui demande en effet à être questionné.

La sagesse pratique se voit d’abord conférer un sens particulièrement moderne car elle se trouve mise en relation avec une herméneutique de l’action. Les réflexions de Ricœur dansDu Texte à l’actionexplorent le potentiel pratique de l’herméneutique et son analyse de la sagesse pratique ne prend sens que dans le cadre d’une pratique interprétative de l’action dans laquelle l’agent ne cesse de faire des choix à la lumière d’une interprétation de la vie heureuse.

Cette analyse herméneutique conduit elle-même à une réflexion sur le langage en général. La « petite éthique » de Ricœur constitue en effet une réponse à la question éthique de l’imputation qui est abordée dans le cadre de ses dialogues avec la tradition analytique. Dans cette perspective, la question se pose de savoir dans quelle mesure la conception ricœurienne de la sagesse pratique est en dialogue avec d’autres théories analytiques concernant l’action dans son rapport au langage.

Toujours dans ce cadre langagier, le procès délibératif de la sagesse pratique suggère également une relation aux récits. Bien délibérer, en effet, c’est créer un récit tourné vers l’avenir qui conduit à la vie bonne. Dans ce contexte, les discussions de Ricœur concernant le rôle des récits en matière d’éthique sont susceptibles de nous offrir un champ de réflexion intéressant pour explorer le concept de sagesse pratique.

Dans une autre perspective, toute une série de questions épistémologiques découlent de la caractérisation ricœurienne de la sagesse pratique comme création d’une forme particulière de connaissance et de jugement en relation avec d’autres manifestations cognitives explorées notamment dans les œuvres de Kant, Rawls et Habermas. La façon dont Ricœur se situe dans ce débat concernant les enjeux épistémologiques de la philosophie pratique mériterait d’être étudiée.

La sagesse pratique joue en outre un rôle important en ce qu’elle est capable d’atténuer la rigidité des règles générales de législation. Au tribunal, elle se rapproche en effet de la justice en mettant en valeur ses applications à des cas individuels : comme le souligne Ricœur, c’est « la fonction singularisante de la phronèsis » qui intervient ici. De même, dans la sphère politique, le philosophe souligne l’importance de la sagesse pratique pour la tolérance. Il suggère une parenté conceptuelle étroite entre la sagesse pratique et la pondération : ce qui est déterminant dans tout dialogue relatif à la situation géopolitique actuelle. Des contributions analysant l’usage potentiel de la sagesse pratique dans l’approche de questions contemporaines comme le multiculturalisme, la globalisation, l’intégration ou la justice sociale sont donc les bienvenues.

A l’occasion de ce numéro thématique, nous invitons enfin les contributeurs à explorer les différentes façons dont la sagesse pratique peut être reliée à la créativité de l’imagination telle qu’elle est pensée par Ricœur. En face des apories générées par des situations de conflit sans précédent, la sagesse pratique constitue en effet une expression de la capacité qu’a l’imagination productrice de conduire à une décision qui respecte les principes éthiques tout en les appliquant de façon originale dans le cadre du débat public. Le travail de l’imagination dans la sagesse pratique correspond à une activité de jugement dont le rôle est d’appliquer des principes universels à des circonstances uniques porteuses d’implications éthique, légales et politiques toujours singulières.

 

Date limitede transmission des textes : 15 septembre 2019

.
 

Nombre de caractères max. (espaces compris, notes incluses)50 000 caractères. Les contributions doivent être rédigées en français ou en anglais

Format: Pour les questions de style, le journal suit le Chicago Manual of Style. Voir sur le site de la Revue, la rubrique « Directives aux auteurs » : http://ricoeur.pitt.edu/ojs/index.php/ricoeur/about/submissions#onlineSubmissions.

Les articles qui ne respecteront pas ces contraintes éditoriales ne seront pas examinés.

Instructions aux auteurs : Pour soumettre un article, les auteurs doivent s'inscrire sur le site du Journal : http://ricoeur.pitt.edu/ojs/index.php/ricoeur/user/register. Les auteurs doivent suivre un parcours rapide (en cinq étapes) pour télécharger leur article sur le site. Dès réception, les auteurs reçoivent un e-mail de confirmation. Tous les articles sont soumis à une procédure d'évaluation dite à l'aveugle par des pairs. 


 

Editeur invité : Fernando Nascimento

 

 Jean-Luc Amalric et Farhang Erfani, co-éditeurs des Etudes Ricoeuriennes/Ricoeur Studies Journal
http://ricoeur.pitt.edu<http://ricoeur.pitt.edu/> 


 

 

 

CALL FOR PAPERS / APPEL A PROPOSITIONS :

Études Ricœuriennes / Ricœur Studies (ERRS)

 

 

Volume 10, N°2 (2019) : « Practical Wisdom »

 

Études Ricœuriennes / Ricœur Studies Vol. 10, No. 2 (2019) will be dedicated to the concept of practical wisdom in Ricœur’s philosophy.

 

 

The concept of practical wisdom is a constant theme in Ricœur’s reflections on practical philosophy. Its appearance in fifteen of his books and more than twenty-five articles proves its importance for understanding Ricœurian ethics.

In A la gloire de la phronèsis,he attributes the revival of practical wisdom and of its modern philosophical potential to scholarly commentaries on the original Aristotelian text and to the creative interpretations of philosophers such as Gadamer and McIntyre. We should also add Ricœur himself to this list.

Practical wisdom embodies several concepts and principles that run throughout his works. It addresses, for instance, the tension between the fragility of human life with its inevitable conflicts and the human capacity to imaginatively create practical alternatives to ethical dilemmas in public debate.

In the third chapter dedicated to his “little ethics” inOneself as Another, practical wisdom becomes the central concept of his masterful dialectic between Aristotle's phronesis, Kant’s deontological requirement, and Hegel's sittlichkeit. His proposed critical practical wisdom is the fruit of his attentive dialogue with the great teleological and deontological ethical lines of thought and it transcends the simple dichotomy between the “good” and the “right,” and he integrates them into a proposed practical approach for institutions that aim at justice. 

Practical wisdom is intrinsically related to the Ricœur’s persistent attention to the notion of conflict. It provides a practical response to the potential outcome of evil (“mal”) in various conflictual situations. In showing how practical wisdom is rooted in tragic wisdom, Ricœur’s conceptual kinship thus gives us a fascinating perspective and path for research.

In light of this broad background of Ricœur’s practical philosophy, this issue of ERRS seeks submissions on how practical wisdom drives his ethics and his overall philosophy.  his concept and its connections to Ricœurian philosophy in general, strengthens Ricœur’s concept of ethics. Compared to other ethical approaches, his innovative use of practical wisdom indeed deserves attention. 

Once related to a hermeneutic of action, practical wisdom at first gains a particularly modern sense. In From Text to Action,Ricœurexplores hermeneutics’ practical potential and his analysis of practical wisdom only makes sense in the context of an interpretative practice of action in which the agent continually makes choices in the light of an interpretation of a happy life.  

This hermeneutic analysis leads to a general reflection on language. Ricœur’s “little ethics” is accordingly an answer to the ethical question of imputation from his dialogues with the analytic tradition. In this context, another question then deserves consideration: to what extent is Ricœurian practical wisdom in dialogue with other analytical theories of action investigated through language. 

The deliberative process of practical wisdom also suggests a relationship to narratives. To deliberate well requires creating a narrative for the future that leads to the good life. In this context, Ricœur's discussions of narrative ethics are likely to provide us with an interesting field of reflection to explore the concept of practical wisdom.

In another perspective, a series of epistemological questions arise from the Ricœurian characterization of practical wisdom as the creation of a particular form of knowledge and judgment in relation to other cognitive models explored especially in the works of Kant, Rawls and Habermas. Ricœur’s place in this debate concerning the epistemological issues of practical philosophy deserves to be studied.

Practical wisdom also plays an important role because of its capacity to temper the rigidity of the general rules of legislation. In court, it is closer to justice by highlighting its applications to individual cases: as Ricœur emphasizes, it is “the singularizing function of phronesis” that matters here. Similarly, in politics, Ricœur stresses the importance of practical wisdom for tolerance. He suggests a close conceptual kinship between practical wisdom and level-headedness (pondération), which is critical in any dialogue related to the current geopolitical situation. We therefore welcome articles that analyze the potential use of practical wisdom in addressing contemporary matters such as multiculturalism, globalization, inclusion, and social justice. 

For this thematic issue, we also invite contributors to explore the different ways in which practical wisdom can be related to Ricœur’s conception of creative imagination. Faced with the aporias generated by unprecedented situations of conflict, practical wisdom is indeed an expression of the productive imagination's capacity to lead to a decision that respects ethical principles while applying them in an original way in public debate. The work of the imagination in practical wisdom corresponds to the act of judgment. It applies universal principles to singular and unique circumstances with substantial ethical, legal and political implications.

 

Closing date for the submission of texts:15thSeptember 2019.

 

Maximum number of characters (including spaces and notes):50,000. Articles can be written either in English or in French.

Format and style:The journal follows the Chicago Manual of Style. See the rubric ‘Author Guidelines’ on the journal’s website: 

http://ricoeur.pitt.edu/ojs/index.php/ricoeur/about/submissions#onlineSubmissions

The editors cannot consider articles that do not follow these guidelines.

Instructions to authors:In order to submit an article, authors need to register on the journal website: http://ricoeur.pitt.edu/ojs/index.php/ricoeur/user/register. There is a quick, five-step procedure to upload articles to the website. As soon as articles are uploaded, authors will receive a confirmation email. All articles will be peer-reviewed by two referees in a ‘double blind’ process.

 

Guest editor: Fernando Nascimento

 

Jean-Luc Amalric and Farhang Erfani co-editorial directors Études Ricœuriennes/Ricœur StudiesJournal http://Ricoeur.pitt.edu